LE MARKETING D’INFLUENCE, UNE PRATIQUE EN PERPÉTUEL RENOUVELLEMENT – ÉDITION 2022

Dans un monde toujours plus connecté, allant du toujours plus vite au toujours plus loin, les marques et sociétés recherchent toutes LA manière de se démarquer pour faire parler d’elles.   

Afin de répondre à ce besoin constant de renouvellement et d’actualités, la manière la plus simple pour conserver et renforcer le lien avec son public demeure incontestablement le digital. Dans ce secteur, le marché du marketing d’influence qui, selon une étude menée par Influencer Marketing Hub, devrait atteindre en 2022 près de 15 milliards de dollars, reste un atout majeur pour les marques.  

Des influenceurs aux profils de plus en plus diversifiés pour répondre à des attentes précises  

Depuis l’émergence de l’influence, de nouveaux profils, genres et formats voient le jour tous les ans. Sur ce point, la vidéo, qu’elle soit courte, longue, permanente ou éphémère (bonjour Youtube, TikTok, Réels, IGTV, Stories, Shorts, etc.), a été la grande favorite de l’année 2021 grâce à son côté « storytelling en temps réel » qui séduit toujours plus les audiences touchées. Il est d’ailleurs très probable que la vidéo continue sa progression à moins qu’un nouveau format, encore plus immersif, ne voit le jour en 2022. 

Quant aux influenceurs, qu’ils soient méga et macro, ces derniers restent les créateurs de contenus idéaux pour des campagnes à grande échelle. Les micro et nano-influenceurs sont, quant à eux, à privilégier pour des campagnes recherchant un engagement fort, les brand advocates restent une belle opportunité pour donner un côté plus humain à une marque et, bien entendu, il ne faut pas oublier les influenceurs humanoïdes qui ont su séduire aussi bien les utilisateurs que les annonceurs et qui devraient continuer à compter en 2022.  

Une collaboration sous le signe de la confiance et de la transparence 

Ces influenceurs aux profils aussi divers que variés ont su évoluer en même temps que les réseaux sociaux et sont devenus, de fil en aiguille, des partenaires à part entière des marques avec lesquelles ils collaborent. Mieux que personne, ils connaissent leur communauté et savent comment la développer et l’engager autour de sujets et concepts qui leur parlent. Et c’est bien là l’intérêt du marketing d’influence. L’objectif est d’atteindre ces personnes cibles, hermétiques aux discours publicitaires classiques et généralistes, qui sonnent parfois faux et les faire adhérer à l’univers de la marque à travers du contenu immersif. Grâce à des outils toujours plus poussés et notamment ceux de tracking, les marques peuvent choisir de manière beaucoup plus précise leurs ambassadeurs afin d’obtenir une véritable cohérence entre ce qu’elles proposent et les communautés qu’elles cherchent à atteindre. Et cette cohérence est également appréciée du côté des influenceurs pour ne pas perdre en sincérité et en crédibilité et ainsi, conserver l’authenticité tant recherchée par leurs communautés. En 2022, il est très probable que les partenariats évoluent encore dans ce sens où les marques intègreront de plus en plus les influenceurs dans leurs quotidiens en tant qu’ambassadeurs à travers diverses activités comme des collaborations sur des collections capsules, des animations de Live, des publicités etc. 

Le B2B s’invite dans le marketing d’influence et il ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin 

Si B2B et marketing d’influence dans la même phrase semble antinomique à première vue, les entreprises du secteur B2B n’ont pas encore dit leur dernier mot. Toujours selon l’étude menée par Influencer Marketing Hub, près de 31% des entreprises qui collaborent avec des influenceurs sont des entreprises B2B. Si leur objectif est similaire à celui de B2C (crédibilité, promotion, visibilité et conversion), le choix des influenceurs varie légèrement. Là où le B2C a un choix plus important dans la variété des profils, les acteurs du B2B se tourneront pour leur part vers des influenceurs possédant une véritable expertise dans leur domaine. C’est donc sans surprise que les canaux utilisés seront également différents avec une préférence à près de 94% pour le réseau professionnel LinkedIn, 87% pour Twitter et enfin Facebook, à 84%. Les blogs, webinaires, lives et podcasts sont également appréciés des décideurs B2B. Il est certain qu’en 2022, ce type de marketing d’influence continuera de se développer progressivement jusqu’à atteindre une approche 360°. 

Le Podcast, la petite voix qui susurre des mots à longueur de journée 

Depuis 2020 et le début de la crise sanitaire, le podcast connaît une véritable popularité qui ne semble pas prête de s’essouffler. Chaque année, le nombre d’auditeurs français ne cesse d’augmenter et les marques n’ont pas été longues à s’approprier ce format en vogue. En novembre dernier, le groupe hôtelier Accor a d’ailleurs lancé son propre podcast. L’objectif ? Partager des contenus plus informatifs, plus complets à des consommateurs en quête de réflexion. Ce nouveau mode de communication apporte un sentiment de proximité et même de confiance.  Cette voix familière résonne dans les oreilles des internautes qui peuvent parfois l’entendre quotidiennement. Et c’est justement cette « familiarité » et sa facilité d’accès, plus besoin d’avoir les yeux rivés sur l’écran pour suivre l’information, qui séduit. Dans un monde où chaque minute compte, cette liberté est appréciée. D’ailleurs, n’hésitez pas à suivre notre série de podcasts « Dans la peau d’un influenceur ». Chaque mois, nous donnerons la parole à ces acteurs incontournables de la communication digitale.   

Cette année encore, le marketing d’influence tourne autour du « toujours plus » : toujours plus de professionnalisme, toujours plus d’engagement, toujours plus de variété, toujours plus de storytelling, etc. Déjà incontournable, il est probable qu’il deviendra, cette année encore, de plus en plus pointu afin de répondre aux attentes de consommateurs exigeants. 

Enfin, comment parler du marketing d’influence 2022 sans évoquer le Métavers, LA nouvelle révolution digitale du moment. Pour poursuivre notre étude des nouvelles tendances, nous consacrerons très prochainement un article dédié à ce monde virtuel parallèle digne des meilleurs films de science-fiction.

Laëtitia PIRIOU
Contactez-moi